Soutien scolaire – maths, français et anglais

“Spécialiste déblocage et remise à niveau en individuel depuis 1994”

Professionnel du rattrapage scolaire

Maths , français & anglais

Cours hebdomadaires et stages

Des cours 100% sur mesure

Centre d'Ermont

centre soutien scolaire d' Eaubonne

Centre d’Ermont Eaubonne
86 bis rue du général Leclerc
95120 Ermont

Centre de L'Isle Adam

photo d'un centre de maths rattrapage

Centre de L’Isle Adam
15 rue Martel
95290 L’Isle Adam

Centre de Chantilly

centre Chantilly

Centre scolaire de Chantilly
2 rue Roger Herlin
60500 Chantilly

“Si l’élève ne comprend pas, ce n’est pas la faute de l’élève, c’est la faute du professeur.” 

Soutien hebdomadaire

Déblocage
&
remise à niveau
structurée
en individuel

Maths Français Anglais

Retrouver la confiance et les résultats grâce à nos méthodes

Primaire Collège Lycée

Inscriptions
à tout moment
de l’année

Des stages intensifs

Toussaint
Noël
Février
Pâques
Été

Pourquoi venir chez nous ?

(Plutôt que faire des cours en groupe ou à domicile)

maison FAQ

Aucun élève n’a les mêmes lacunes, aucun élève n’avance au même rythme, donc le cours en individuel s’impose. D’autre part, la méthodologie de MATHS Rattrapage comprend à la fois nos supports de cours écrits et des objets concrets. En conséquence, ces cours ne peuvent être donnés que dans des centres dédiés.

Nos professeurs

(Tous diplômés de l’Éducation Nationale)

professeur maths

Ils doivent posséder un diplôme de l’Education Nationale. Ils doivent faire un test dans leur matière de 4 à 6 heures environ dans un de nos centres de soutien scolaire. Pour être retenus, les candidats doivent obtenir un score supérieur à 90%. Nos enseignants reçoivent un entraînement hebdomadaire tous les jeudis sur la méthodologie en individuel de MATHS Rattrapage et sur des sujets spécifiques.

Le soutien scolaire

(Hebdomadaire et stages intensifs de rattrapage)

stylo test

Chaque semaine, l’élève revoit le cours de maths, le cours de français ou le cours d’anglais qu’il a fait en classe, pose toutes les questions nécessaires à la compréhension de son cours, et s’entraîne avec des exercices progressifs d’application.

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
09:00
09:00
11:00
Année
09:00
11:00
Année
10:00
11:00
11:00
13:00
Année
11:00
13:00
Année
12:00
13:00
14:00
14:00
16:00
Année
14:00
16:00
Année
15:00
16:00
16:00
18:00
Année
16:00
18:00
Année
16:00
18:00
Année
16:00
18:00
Année
16:00
18:00
Année
17:00
18:00
18:00
20:00
Année
18:00
20:00
Année
18:00
20:00
Année
18:00
20:00
Année
19:00

Mardi

  • Année
    16:00 - 18:00
  • Année
    18:00 - 20:00

Mercredi

  • Année
    09:00 - 11:00
  • Année
    11:00 - 13:00
  • Année
    14:00 - 16:00
  • Année
    16:00 - 18:00
  • Année
    18:00 - 20:00

Jeudi

  • Année
    16:00 - 18:00
  • Année
    18:00 - 20:00

Vendredi

  • Année
    16:00 - 18:00
  • Année
    18:00 - 20:00

Samedi

  • Année
    09:00 - 11:00
  • Année
    11:00 - 13:00
  • Année
    14:00 - 16:00
  • Année
    16:00 - 18:00
No events available!

« J’ai tout aimé. Les cours étaient très bien faits, j’ai tout compris. Le professeur est très très bien. L.ambiance de travail est très bien aussi. Je suis très satisfaite de ce stage. »

Mélissa, Class de 1ère S

INTRODUCTION
À  MATHS RATTRAPAGE

Le soutien scolaire désigne une activité générale d’aide scolaire aux élèves. Pourtant derrière cette « appellation » se dissimule pour chaque élève un service à « géométrie très variable ». Cela va du cours particulier donné dans le bureau du professeur, au cours particulier à domicile donné par des étudiants ou des professeurs, en passant par l’aide aux devoirs et d’autres variantes encore.

Pour mieux comprendre ce qui caractérise les cours de soutien et de remise à niveau en individuel de MATHS Rattrapage, un bref retour dans l’histoire des cinquante dernières années est nécessaire voire indispensable.

  • 1940
    1940 : seulement 50% des élèves réussissent le Certificat d’Études Primaires auxquels on peut ajouter 10% d’élèves qui accédaient au secondaire. Donc 60% au plus des élèves avaient l’aptitude à assimiler des connaissances correspondant à l’école primaire.
  • 1967
    1967 : 100.000 élèves réussissent l’épreuve du Bac.
  • 2015
    2015 : 600.000 élèves réussissent l’épreuve du Bac (sur 700.000 candidats).

Un enseignement très concret

Le chiffre de 1940 nous indique que 40% des élèves au moins ont des difficultés à accéder à un enseignement primaire dans toutes les matières ! La particularité de l’enseignement primaire de l’époque était son caractère concret. Donc la première caractéristique des cours de MATHS Rattrapage est un enseignement très concret et proche de la réalité de la vie de tous les jours. C’est à ce prix que notre aide individuelle à chaque élève, qu’il s’agisse de soutien hebdomadaire ou de stages intensifs apportent à l’élève les connaissances de base qui lui permettent de prendre confiance en lui et de passer à l’échelon supérieur.

Les chiffres de 1940 (60%) et 1967 (15%) sont cohérents. On comprend que seule une « élite » obtient en 1967 le Baccalauréat. Plutôt qu’élite, nous pourrions dire seule une proportion faible d’une classe d’âge peut passer du concret (Classes primaires) à l’abstraction (Collège et lycée).

De 1967 à 2015
Les chiffres de 1967 et de 2015 deviennent alors totalement incohérents. Soyons réalistes, tous les cours particuliers du monde, cours particuliers à domicile ou soutien scolaire à domicile ou dans nos centres, aussi bons soient-ils, aussi répandus soient-ils, n’auraient jamais pu à eux seuls permettre de « recoller » les chiffres de 100.000 et 600.000. Pour obtenir cela, il a fallu plus que des « MATHS Rattrapage » dans toutes les villes de France ! Il a fallu un sacré tour de passe-passe des gouvernements successifs, tour de passe-passe qui a conduit à un discrédit inacceptable du diplôme lui-même. Mais là n’est pas notre propos.

 

L’intelligence naturelle de votre enfant

Ce qui nous intéresse c’est la façon dont MATHS Rattrapage va, en fonction de cette situation, structurer ses cours particuliers. La tentation serait grande de se contenter d’un travail de répétiteur, de « bachotage », d’apprentissage de « formules » sans en connaître le sens. Ça n’a jamais été ni notre pédagogie, ni notre philosophie, jamais. Nous avons toujours privilégié l’intelligence naturelle du sujet (à quoi ça sert et à quoi ça ressemble dans la vie) associée à celle tout aussi naturelle de l’élève (qui ne demande qu’à comprendre). De cette façon sa coopération devient elle aussi naturelle. Ce que nous essayons de faire c’est de recoller avec les vieilles ambitions de notre République : donner à chacun de nos enfants toutes les chances de gravir l’échelle sociale.